La naissance du projet

Depuis le début de notre projet, l'idée de développer un pilier, « quelque chose de bien pour le monde » dans la gamme visionpure, ne m’a pas quitté. La reproduction des coccinelles locales par exemple était une de mes idées, mais cette année les coccinelles rouges avec leurs taches noires sont revenues – alors pour elles, il n’y a plus d’urgence.
J’ai songé à aider une espèce de poissons disparue à recoloniser la région, ou bien créer un refuge pour les hiboux. Les poissons me semblent un projet délicat car nous n’avons ni ruisseau ni point d'eau... Quant aux hiboux, je les ai de nouveau entendus cet été, dans la petite forêt voisine – même les rossignols sont de retour. Alors ma quête a continué.


Depuis le jour où Shaman fut conçu, les histoires liées au sevrage brusque des poulains n'ont cessé de me poursuivre. J’ai assisté à un tel sevrage lors de la préparation de notre tout premier atelier, alors que j'étais encore en apprentissage. Ce n’était pas chez nous, ce n’était pas nos chevaux, ni ceux des personnes qui nous accueillaient. Les acheteurs voulaient récupérer leur nouveau jouet – inconscients de la catastrophe qui se produisait dans la petite âme de la pouliche, séparée de sa mère, violemment poussée dans le van, enlevée et emmenée dans un environnement inconnu, donc menaçant, traumatisée alors qu'elle avait à peine 5 mois.
J’étais tellement stupéfaite que la seule chose que je pu dire aux acheteurs, fut: Vous la séparez comme-ça? Bravo! encore un poulain traumatisé! » et aux éleveurs: « Vous la laissez partir comme ça ? » inutile de dire que l’atelier du lendemain fut un désastre total!
Mais j’ai tout de même ressenti un instant d’hésitation chez les acheteurs mais trop timides, trop "vulnérables" pour l’avouer: après tout ils avaient fait le trajet pour chercher leur pouliche, et changer d'avis aurait pu être pris pour une faiblesse, alors ils sont repartis avec elle.
J’ai aussi ressenti beaucoup de sympathie et de la frustration du coté de l’éleveur: "que veux tu que je fasse? ce n’est pas ma jument, ni mon poulain, le propriétaire l’a vendu et l’acheteur le veut, là maintenant tout-de-suite ou bien la vente sera annulée." Cet événement marqua ma mémoire à jamais.
Hollywood Zips Shaman est né neuf mois plus tard et c’est avec une grande douceur que nous avons commencé à le séparer progressivement de sa mère.
Aujourd’hui, le 13 octobre 2009, il a exactement 5 mois et je le retrouve, broutant tout seul dans son « coin repas » que nous lui avons installé dans un box ouvert. Je suis si heureuse de le retrouver, venant jeter un coup d’œil par la porte ouverte, sa petite bouche pleine de foin, confiant et tout content. Bien évidemment ses congénères adultes sont en train de pâturer, à l’autre bout du pré.